Le projet institutionnel des Amis du Treuil

 Le Treuil se définit désormais comme un Tiers-lieu (1) pour la transition agricole et alimentaire .

Le centre du Treuil

Le Centre, situé à Chambœuf dans la métropole de Saint-Étienne (Loire), est un ancien corps de ferme de près de 380 m² au sol, racheté en avril 2019 par la SCI du Treuil regroupant :

– l’Association des Amis du Treuil (titulaire du permis de construire, et chargée de sa gestion)
– les 5 associations paysannes de la Loire que sont : La Confédération Paysanne, l’ADDEAR (Association pour le Développement Départemental de l’Emploi Agricole et Rural), Solidarités Paysans, le CAJ (Comité d’Action Juridique) et Accueil Paysan).

Le projet politique et institutionnel du Treuil est porté par l’association Les Amis du Treuil, réseau citoyen et engagé, de 26 organisations et de personnes physiques. L’association sans but lucratif, d’intérêt général, relève de l’ESS (économie sociale et solidaire) et promeut l’éducation populaire.

Le Tiers-lieu du Treuil se situe en milieu périurbain, à la croisée entre le monde rural et le milieu urbain, à proximité de fermes en activité. Il est, géographiquement parlant, un site privilégié pour croiser les univers complémentaires que sont l’agriculture et l’alimentation, créer un lien, une Alliance entre ceux qui produisent la nourriture, et ceux qui la consomment.

Concrètement, au Treuil, on mutualise des moyens partagés, on interagit, on facilite les rencontres et les synergies, on forme, on accompagne, on fait ensemble, on informe et on sensibilise les citoyen·ne·s en créant du lien social.


Aujourd’hui, cela passe par des espaces et moyens partagés : matériels, bureaux, salles de réunions et de formation qui ont été aménagés grâce à des chantiers collectifs (2000 h de bénévolat depuis juin 2019) et qui, maintenant qu’ils sont fonctionnels sont autant d’occasions de rencontres entre des publics différents.

Demain, l’association des Amis du Treuil, en charge de l’animation et de l’aménagement du lieu, souhaite développer conjointement les dimensions culturelle, de rencontres, et de partage, au travers d’un café/bar associatif, puis à terme aménager un espace culturel à part entière, et promouvoir des actions de sensibilisation du grand public.

La transition agricole, alimentaire et environnementale

Aujourd’hui plus que jamais, il est nécessaire de réfléchir et de contribuer au monde de demain, tant au niveau de l’agriculture et de l’alimentation, que de l’écologie et de la biodiversité.

L’agriculture est impactée de plein fouet par le changement climatique dans un contexte où elle doit répondre à de nouvelles attentes sociétales en termes de qualité des produits et de respect de l’environnement.

L’alimentation et l’agriculture sont intrinsèquement liées, la demande alimentaire orientant in fine, la production agricole. La transition doit aller vers un modèle agricole socialement et économiquement viable, résilient. Ce modèle, créateur d’emplois, vecteur de développement de notre territoire, garantira une souveraineté alimentaire, et une production locale respectueuse de l’environnement et de la santé des paysans comme des consommateurs.

Aujourd’hui, le public utilisateur du Centre du Treuil, est constitué :

  • D’une part de porteurs de projets et de paysans intéressés pour évoluer dans leurs pratiques, qui viennent notamment chercher des formations techniques ou un accompagnement individuel ;
  • D’autre part, de citoyens-consommateurs, impliqués dans le tissu associatif du territoire et qui promeuvent l’éducation populaire, le développement durable, une économie sociale et solidaire.

D’ores et déjà des temps de partage d’expériences et la diffusion des expériences et des savoirs ont été organisés entre ces différents publics :


– conférence gesticulée sur la sécurité sociale alimentaire
– temps de travail entre adhérents de l’Association des Amis du Treuil
– réunions publiques, présences sur des salons et manifestations
– actions de communication (infolettres régulières, site internet, réseaux sociaux, vidéos …)

A court terme, l’association des Amis du Treuil souhaite cibler le public des enfants et des jeunes, identifié comme prescripteur dans le milieu familial et social. Elle envisage également d’amplifier son action de plaidoyer, auprès des citoyens, des élus, et des médias.

Convaincus que la preuve par l’exemple reste le meilleur argument, l’association projette également de donner à voir, sur place, des réalisations exemplaires d’un point de vue énergétique et environnemental, mais aussi en termes d’appropriation citoyenne des technologies numériques de l’information et de la communication (TIC).

Orientations et programmes 2021/2023

2021

  •  Sensibilisation du public jeune 
    •  Développement de l’accueil de courts séjours en partenariat avec des centres de loisirs urbains, le MRJC, des mouvements de jeunesse … (aménagement de salle et sanitaires)
  • Interventions hors-les-murs :
    • Présences sur des manifestations grand public ex : Salon de l’Agriculture Paysanne, Festival Groseille et Ciboulette, Salon Tatou Juste …
    • Interventions publiques, auprès d’élus et conseils municipaux sur le territoire métropolitain
  • Réalisation d’aménagements exemplaires :
    • Installation d’une chaudière à bois déchiqueté permettant de chauffer l’ensemble du site
    • Création d’un système écologique d’épuration des eaux usées
  • Développement d’un espace physique « centre-ressources » :
    • Centre documentaire physique
    • Espace numérique en lien avec l’association Alolise, hébergée au Treuil

2022

  • Aménagement d’un bar associatif permettant d’incarner la dimension de convivialité propre aux tiers-lieux, facilitant les interactions notamment avec le territoire proche
  • Aménagement d’un espace culturel polyvalent dans une grange en pisé
  • Sensibilisation des citoyens et consommateurs dans et hors les murs :

Création d’un recueil d’expériences de transition agricole et alimentaire (portraits de fermes, initiatives alimentaires novatrices …), création d’outils pédagogiques, création d’un portail internet portant sur l’agriculture, l’alimentation et l’environnement, ouvert gratuitement au public.

  • Mise en place d’un poste permanent :
    • Sous forme de poste d’alternant ou de stage de longue durée la première année

2023

  • Augmentation de l’impact du projet par l’augmentation de la surface en bureaux et en salles de formation (potentiel de près de 90 m²)au travers de la poursuite de l’aménagement des locaux.

(1) définition d’un tiers-lieu

Un tiers-Lieu (source : Ministère de l’économie et des finances / Mission société Numérique) :

« Un espace physique pour faire ensemble … Lieu du lien social, de l’émancipation et des initiatives collectives … Si tous ont leur spécificité, leur fonctionnement, leur financement, tous permettent les rencontres informelles, les interactions sociales, favorisant créativité et projets collectifs … On crée, on forme, on apprend, on fait ensemble, on fabrique, on crée du lien social … »