Le Projet des Amis du Treuil

Notre perspective

En s’appuyant sur les valeurs de l’agriculture paysanne, une consommation préservant l’environnement la biodiversité et la planète, et un engagement rendant chaque citoyen acteur de sa vie :

 Développer une agriculture paysanne à taille humaine

  • · servant d’abord à nourrir sainement l’ensemble de l’humanité
  • · respectant la planète et les générations futures
  • · permettant aux paysans de vivre de leur travail
  • · fournissant des produits de qualité, pour la santé et le plaisir
  • · favorisant le développement et la préservation de notre territoire

 Sensibiliser les consommateurs

  • · pour connaître l’impact de leurs choix alimentaires sur l’environnement
  • · afin que leurs choix influent positivement sur l’agriculture et le bien-être des paysans
  • · pour connaître les effets sur leur santé de l’alimentation qu’ils consomment
  • pour utiliser leur porte-monnaie afin d’encourager les circuits courts, la relocalisation de l’alimentation

Conscientiser les citoyen.ne.s

  • · en développant les outils de l’Éducation Populaire
  • En les rendant acteurs et mobilisés
  • · en les informant et les formant
  • · en les incitant à s’engager au sein des associations et mouvements porteurs de projets convergents
  • · En les engageant à la préservation et au partage équitable des ressources naturelles et des biens communs

Proposer, construire des alternatives collectives

  • à l’industrialisation de l’agriculture
  • aux excès de la consommation de masse et à la grande distribution
  • à la privatisation du vivant

Notre outil : un lieu emblématique : le Treuil

Incarnant un projet collectif

  • Piloté par un collectif : l’instance collégiale des Amis du Treuil
  • Rénové en partie par des chantiers participatifs

Respectueux de l’environnement

  • Rénovation et travaux effectués sont autant que possible éco-responsables
  • Il doit être en lui-même un outil pédagogique

 S’inscrivant dans une histoire

     La création d’un Mur des soutiens veut laisser une trace et faire mémoire en mettant en avant la fierté de toutes celles et tous ceux ayant participé à la création du Centre.

Pour devenir

Un centre-ressources de dimension départementale et régionale, autour de 4 axes de travail :

  1. Des services et moyens partagés
  2. Un lieu de vie et d’animation
  3. Un lieu d’information, d’innovation et d’action
  4. Un carrefour favorisant les partenariats et la créativité

I/ Des services et moyens partagés

Des espaces pour les structures adhérentes

  • siège et bureaux des 5 organismes paysans
  • salles de formation et de réunion
  • siège de structures adhérentes et utilisation mutualisée d’espaces communs
  • espace de co-working

Un centre de documentation

  • Que chaque association membre enrichit et contribue à faire vivre, en privilégiant la qualité.
  • Réunissant : livres, revues, documents, études, archives, vidéos …
  • Un centre partagé de ressources dématérialisées, complémentaire du site internet
  • Un lieu d’information pour les citoyens, les associations, les établissements scolaires, pour les jeunes paysans, afin d’y trouver les informations permettant de s’installer
  • Pour le grand public sur tout ce qui touche à l’agriculture paysanne, la consommation, l’environnement.

Un espace accueil

  • Accueil en extérieur pour des jeunes (en journées ou avec nuitées : centre de loisirs, structures de quartier, mini-camps …)
  • Accueil de groupes en journée (classes, stages, groupes de randonnée, 3ème âge …)
  • Accueil d’associations ou d’organismes (réunions ou journées de travail, AG, avec couchage au Treuil ou en gîtes proches)

Un lieu d’exposition pour :

  • Des expositions permanentes ou ponctuelles sur site, itinérantes ou sur des stands
  • Organisées par le Treuil, ses adhérents, ses partenaires
  • Créer ainsi des occasions de venue du grand public

II/ Un lieu de vie, de formation et d’animation

Un lieu d’écoute, d’accompagnement et de défense du monde paysan

  • Accompagnement juridique et solidarité
  • Défense et action syndicale
  • Promotion et déclinaison ligérienne de l’agriculture paysanne

Un lieu de formation pour le monde agricole

  • – lieu de veille sur les évolutions pratiques et techniques
  • – stages et conférences techniques
  • – échange de pratiques de savoirs, de semences, etc.

Un lieu de formation et de sensibilisation pour les consommateurs, les citadins

  • – ateliers techniques
  • – conférences et formations
  • – expositions et évènements thématiques

Un accueil spécifique pour les enfants

  • Le Treuil, un lieu accueillant, et l’occasion de bons moments  (jardin, jeux coopératifs, badminton, jeux d’extérieur, structures de loisirs, etc.)
  • Faciliter la venue de familles avec leurs enfants
  • Les enfants et les ados sont les futurs consommateurs et paysans de demain : agir à leur niveau par une information spécifique, des temps de sensibilisation

Un bar associatif

  • Lieu de rencontre d’ouverture, d’entraide et de convivialité : bouquiner, boire un coup, refaire le monde
  • Pouvoir y venir au dernier moment, sur des créneaux réguliers
  • Proposer une petite restauration de type assiette paysanne avec produits locaux
  • En lien avec l’environnement proche pour l’organisation
  • En créant un espace-test autour d’un projet alimentaire (ex. café-citoyen ou bar associatif)

un lieu évènementiel

  • Proposer une programmation culturelle festive, organisée et structurée
  • S’appuyant (à partir des valeurs du Centre) sur des conférences, des films et documentaires, des concerts
  • Avec des animations en direction des jeunes
  • Être un lieu convivial avec en particulier des temps festifs autour de la nourriture
  • Organiser une fête paysanne à chaque saison
  • Créer un espace-test évènementiel

III/ Un lieu d’information, d’innovation, et d’action

La diffusion de l’information, un levier pour convaincre

  • Faire du Treuil une « tête de réseau » des valeurs qui l’animent, de ses structures adhérentes
  • Répertorier et faire connaître les ressources existantes en matière de circuits courts
  • Créer une « agence d’info » afin que le Treuil devienne l’un des outils de diffusion des valeurs véhiculées, des expériences, des projets, réaliser une revue de presse régulière

Donner aux consommateurs et au grand public les informations pour consommer responsable

  • Information sur les produits locaux de l’agriculture paysanne et les circuits courts
  • Permettre aux citoyens d’accéder à une consommation saine, écologiquement responsable et les épauler dans le changement de leurs pratiques.
  • Pouvoir créer des évènements ou animations autour de thèmes
  • Organiser des ateliers thématiques en y incluant des sujets tels que les déchets, l’énergie, la pollution, la santé, l’environnement, etc.

Un lieu de découverte des acteurs et des produits de l’agriculture paysanne

  • l’agriculture paysanne (ses produits, ses pratiques, sa culture, ses activités telles l’accueil à la ferme)
  • Sensibiliser sur ce qu’apporte aux paysans l’agriculture paysanne, en termes de conditions de vie et de travail, de revenus, de créations d’emplois
  • Livraisons ponctuelles ou évènementielles (AMAP …)
  • marché paysan régulier (mois, trimestre, à chaque saison ?)
  • Un groupement d’achats ou de commandes
  • Plaque tournante permettant aux paysans de se procurer ou de s’échanger facilement les produits
  • Créer des soirées-dégustations

Former le grand public

  • Sur des thèmes particuliers (saisonnalité, budget, santé, semences, etc.), en soirées, journées, weekends
  • Organiser des ateliers-cuisine ou des soirées de dégustation
  • Avoir une approche holistique qui élargisse les propositions.
  • Sur le jardinage, avec un petit jardin servant de base de formation et de démonstration

Un lieu de création d’outils

  • Développer des moyens d’information et d’explication en direction du grand public, des décideurs, des médias sur les axes suivants :
  • La préservation et le développement de notre territoire
  • L’environnement
  • Les ressources, les terres agricoles
  • Le climat
  • L’impact des différents types d’agriculture au niveau du territoire et de la planète (santé, environnement, biodiversité, emploi agricole, etc.)
  • Créer des expositions sous différents formats (supports imprimés ou dématérialisés)
  • Créer des jeux et des animations pour les enfants, les ados et le grand public

IV/ Un carrefour favorisant les partenariats et la créativité

Un centre d’expertise, d’échanges et d’innovation

  • Réunissant une diversité d’acteurs (salariés des organismes paysans, bénévoles, professionnels, etc.) favorisant des réflexions partagées, mutualisant les savoirs.
  • Permettant des ponts vers d’autres partenaires
  • Soutenant la recherche d’alternatives, l’innovation pour s’adapter au changement climatique, acteur de la protection de l’environnement, de la biodiversité, du vivant

Un centre favorisant les partenariats

  • Un lieu de coordination de l’action des structures membres à partir de leurs compétences propres, pour favoriser les synergies, les mutualisations et les coopérations sur une base volontaire
  • Favorisant les coopérations avec des organismes tiers (recyclage et gestion des invendus et déchets, ressources eau et énergies, matériaux écologiques, développement durable, etc.)
  • Favoriser la créativité en matière artistique, culturelle, humaine et technique
  • Facilitant les échanges de savoir-faire, d’outils pédagogiques et de formation
  • Pour réunir du matériel collectif ou mutualisé (pressoir, chambres froides pour les semences, etc.)