Les Adhérents

Les Amis du Treuil rassemble de nombreux adhérents particuliers qui ont permis de faire avancer le projet, mais on compte aussi 24 organisations adhérentes.

En voici une brève présentation, n’hésitez pas à faire un tour sur leur site et à participer à leurs événements !

Le CDAFAL 42

Le Conseil Départemental des Associations Laïques de la Loire

Le CREFAD Loire

Le Crefad Loire agit pour créer des contextes favorables à une appréhension et une compréhension collective de la société et son environnement et oriente ses actions afin d’être acteur de la transformation sociale et individuelle.

Le Crefad Loire a pour but de développer, soutenir et mettre en réseau des projets qui visent à :

  • Promouvoir l’autonomie de pensée et d’action des individus;
  • Etablir des rapports humains, économiques et sociaux, solidaires et équitables;
  • Lutter contre les inégalités, les habitudes, les intolérances et notamment celles liées à l’accès à la culture.

Plus concrètement, nous accompagnons toute personne qui désire se mettre en mouvement et agir sur ses conditions de vie. Nous les accompagnons dans et vers une autonomie de pensée et d’action, c’est à dire en conscience des finalités, moyens, outils, méthodes, techniques, savoirs et savoir-faire mobilisés et mobilisables pour parvenir à mettre en place et développer leurs projets et faire des choix éclairés et en conscience de l’ensemble des possibilités et paramètres à prendre en compte : c’est ce que nous nommons l’émancipation.

Les AMAP
amap

Rejoindre une Amap, c’est faire le choix d’être partenaire de producteurs locaux et recevoir chaque semaine des produits sains et de saison. Une AMAP est une Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne. Comme pour un abonnement à un journal, les AMAPiens payent d’avance la part de la récolte qu’ils vont recevoir au cours de la saison. Chaque semaine, ils vont chercher leur panier près de chez eux. Participer à une AMAP, ce n’est pas qu’acheter ou vendre des paniers. C’est participer à la vie d’une association. Et dans une association, rien ne se fait sans ses membres.

Pour le producteur, c’est une véritable avance de trésorerie, et un partage des risques avec le consommateur. Mais c’est aussi une reconnaissance de son travail. C’est l’occasion d’échanger directement avec les consommateurs. En échange, il s’engage à améliorer ses pratiques : il peut se convertir en bio, améliorer son bilan carbone, diversifier ses cultures… Il est transparent sur ses prix et sur la manière dont il produit.

Pour le consommateur, l’intérêt réside dans le lien pérenne avec une ferme qui est fortement implantée dans son territoire, durable et respectueuse de l’environnement. Il a la garantie de consommer des produits d’une qualité gustative et environnementale supérieure/ écologiquement sains, de saisons et goûteux.

Sont adhérents :

En plus du réseau de la Loire et du réseau régional, d’autres AMAP sont adhérentes des Amis du Treuil :

Accueil Paysan

accueil paysan

Depuis 1987, les fondements éthiques d’Accueil Paysan mettent en avant l’engagement des paysans dans un mode de production privilégiant la qualité, évoluant vers des pratiques culturales non polluantes, avec une dimension particulière de l’accueil, dans la qualité des relations humaines, égalitaires et conviviales.

Terre de Liens Loire

terredelien2

Enrayer la disparition des terres agricoles, alléger le parcours des agriculteurs qui cherchent à s’installer, et développer l’agriculture biologique et paysanne. Voici les engagements qui mobilisent Terre de Liens à travers 21 régions de France.

Notre initiative s’appuie sur une dynamique associative et citoyenne atypique : l’épargne et les dons du public permettent d’acquérir du foncier agricole et de recréer du lien entre paysans et citoyens pour préserver les fermes à travers les générations. Ces lieux sont ensuite proposés en location à des agriculteurs pour des productions favorisant la biodiversité et le respect des sols.

Au-delà, Terre de Liens informe l’opinion publique et noue des partenariats avec les décideurs locaux pour impulser de nouvelles dynamiques dans les territoires. L’objectif : impliquer le plus grand nombre dans l’avenir de nos campagnes, et donner l’occasion d’exercer notre responsabilité collective.

L’Addear 42

addear42

Elle a pour mission d’accompagner les porteurs de projet à créer leur activité en milieu rural, et d’accompagner les agriculteurs dans leur vie quotidienne . Elle accompagne également les paysans dans la transmission de leur exploitation. L’ADDEAR de la Loire souhaite conserver des campagnes vivantes et permettre aux paysans et paysannes de vivre du métier qu’ils ont choisi.

Graines

graines.png

Elle a été créée en 2006, sous la loi de 1901, suite à une réflexion de plusieurs personnes à la question suivante : Que laisserons-nous à la génération future ? À partir des premiers éléments de réponse, il est vite apparu que « si nous n’agissons pas, nous sommes complices de ce qui arrive ». Il fallait donc se doter d’un outil permettant d’amplifier cette prise de conscience de la responsabilité de chacun, afin de structurer les initiatives, individuelles et collectives, face à l’avenir de tous.

Ainsi est née l’association, forte aujourd’hui d’environ 60 membres, formant un : Groupe de Réflexion d’Action et d’Initiative pour la Nature l’Environnement et la Solidarité             

La Confédération Paysanne

conf

Elle est, depuis 1987, un acteur majeur du syndicalisme agricole français qui porte des valeurs de solidarité et de partage. Le projet pour une agriculture paysanne qu’elle défend avec constance depuis sa création est cohérent et global. Il intègre pleinement les dimensions sociales, agronomiques et environnementales dans la production agricole. C’est une alternative réaliste à un modèle d’agriculture industrielle qui élimine trop de paysans et de structures agricoles diversifiées

Maison de la Semencereseausemence de la Loire

Une trentaine de personnes : paysans, maraîchers, jardiniers, pépiniéristes, horticulteurs, participants aux AMAP, militants associatifs, y participent activement, en lien aussi avec l’ARDEAR et son projet semence.

Elle est aujourd’hui essentiellement tournée vers les plantes potagères, mais des paysans qui font de grandes cultures y participent aussi et elle évoluera suivant les besoins de chacun. Cette Maison prend en main des trocs de graines et de plants, en lien avec le réseau Semences Paysannes.

Elle organise des rencontres, des formations (c’est quoi une variété population ? un hybride ? un OGM ? quelles plantes potagères semer ? Comment produire ses semences ?…), permettant de redécouvrir des variétés, d’apprendre à les multiplier, les sélectionner, les échanger, de transmettre des savoirs paysans.

Face à ceux qui veulent privatiser le vivant et l’uniformiser, nous contribuons à défendre la biodiversité en la cultivant. Et à produire de quoi manger.

Comité d’Action Juridique

CAJ

L’association apporte un appui juridique et humain aux ruraux lorsque ceux-ci sont confrontés à des problèmes comportant des aspects juridiques, selon des méthodes participatives, dans une approche concrète et militante du droit. Le but est d’améliorer les conditions de vie des ruraux et favoriser la cohésion sociale, en favorisant une citoyenneté active.

S E L des Monts du Lyonnais

Comme d’autres SEL, (Système d’Echange Local), le SEL des Monts du Lyonnais est une association permettant aux membres d’échanger entre eux des Services, des Savoirs et des Biens autour d’une charte commune ! Ici, les échanges sont mesurés en « poignées », dans le désir d’évoluer vers plus de citoyenneté et de solidarité. Nous organisons également des BLE (Bourses Locales d’Echanges), suivies de repas partagés, des soirées et des visites culturelles.

Solidarité Paysans

Sans nom 1

L’association a été créée en 1989 par des agriculteurs soucieux de voir leurs collègues confrontés à des difficultés de plus en plus importantes sur le plan économique mais aussi social et humain. Une équipe de militants s’est constituée. Elle s’est formée au fil des ans pour adapter son accompagnement aux évolutions des situations et répondre au mieux aux demandes des personnes qui s’adressent à l’association.

Café Théo-Philo

Les Cafés théo-philo, qui se passent actuellement au Melti Bar de Saint Galmier, les samedis de 9h à 11H, sont un lieu d’accueil ouvert aux échanges et aux témoignages. Ils abordent les thèmes éternels de l’actualité. Albert Célarier et François Delorme-Duc, les initiateurs qui modèrent le débat, envoient en amont, aux participants, leurs textes préparatifs. Ces «pré-études» ne donnent pas une marche à suivre ni ne prescrivent une attitude mais invitent à entrer en discussion. Les convictions qui s’y expriment plus ou moins adroitement attendent la remédiation des vôtres.

De la ferme au quartier

De la ferme au quartier

La ferme au quartier à Saint-Etienne est tout à la fois un système de vente et de distribution de produits bio de producteurs locaux pour les consommateurs, un groupement d’achat et une plate-forme pour les circuits de distribution du bassin stéphanois.

D’association loi 1901 la ferme au quartier vise à se transformer en une coopérative territoriale pour initier un nouveau paradigme agro-alimentaire permettant de répondre au défi du changement climatique tout en revitalisant les campagnes.

Forez Energies Citoyennes

 L’ association « Forez Energies Citoyennes » a vu le jour en octobre 2009, dans le cadre de l’établissement d’un Plan Climat intercommunal.
Son objet : agir dans tous les domaines du Développement Durable, et plus particulièrement de la maîtrise des énergies et la promotion du développement des énergies renouvelables. Voici les grands domaines d’actions :

  1. Comprendre les enjeux liés au développement durable
  2. Associer les citoyens à toute action dans une vue de perspective de développement durable, et notamment liées à la maîtrise des énergies et au développement des énergies renouvelables 
  3. Sensibiliser à la diminution des consommations d’énergie
  4. Favoriser les échanges de compétences en ce qui concerne le montage de dossier et de projet
  5. Favoriser le développement des moyens pédagogiques et d’outils de communication nécessaires à ces objectifs
  6. Acquérir une représentativité auprès des pouvoirs publics et des différents acteurs de la filière.
  7. Favoriser l’émergence d’initiatives citoyennes similaires poursuivant les mêmes objectifs ; fédérer ces initiatives sous un label commun…
  8. Œuvrer pour une nourriture saine et le développement des circuits courts (AMAP…).
  • L’AMAP fonctionne tous les mardis en fin d’après midi au centre social de Feurs. Environ 100 familles adhérentes ! 15 producteurs, pour la plupart bio.
  • Nous organisons des conférences, des discussions autour de films, souvent en partenariat avec d’autres associations foréziennes  (Club des citoyens, ADSE).
  • Nous avons mis en place des commissions de réflexion autour des grands enjeux de notre société (déplacements, énergie, alimentation, modes de culture des sols,  … Ces commissions, chargées de recueillir et de relayer les remarques, questionnements et propositions de la société civile, sont au service de la construction et du déroulement du Plan Climat intercommunal.

le MRJC

Phénomène rare dans le paysage associatif, le Mouvement rural de jeunesse chrétienne (MRJC) est entièrement géré et animé par des jeunes de 15 à 30 ans. Riche de 90 années d’action en faveur du milieu rural, le MRJC sensibilise et forme les jeunes à l’analyse et à l’élaboration de projets portant sur les questions de l’agriculture, de l’école ou de l’emploi en milieu rural. Il leur permet de s’investir dans la vie locale, d’y faire des propositions et d’exercer pleinement leur citoyenneté. Cliquer là pour en savoir plus !

Les croqueurs de pommes du Jarez

.

Conservatoire génétique d’espèces végétales fruitières rustiques

Les objectifs des Croqueurs de Pommes

  • Faire l’inventaire des variétés fruitières locales et régionales
  • Recueillir le matériel végétal (greffons)
  • Reproduire ces variétés (greffes) et les multiplier (plantations)
  • Sauvegarder ces variétés (vergers conservatoires)
  • Diffuser les idées des Croqueurs de Pommes (fêtes, expositions des collections fruitières, stages et sessions de détermination, stages de taille et de greffes, participation à des programmes de recherches, conférences) et diffuser le matériel végétal (greffons et jeunes arbres) auprès des jardiniers amateurs et des professionnels de l’arboriculture
  • Promouvoir les variétés anciennes méritantes auprès des autorités locales et institutionnelles par l’aide à la conception et à la création de vergers urbains à caractère pédagogique.