Je deviens consomm’acteur

On a parfois conscience des problèmes mais on se sent souvent impuissant. Mais qu’est-ce que je peux faire ? Il faudrait changer le système, changer la PAC, mon budget ne me le permet pas, c’est la faute aux politiques, etc.

Au Treuil nous sommes persuadés que :

S’informer et réfléchir est un premier pas. Le monde n’est pas noir ou blanc. Vouloir manger bio pour éviter d’empoisonner la planète avec des pesticides c’est bien mais vouloir en même temps manger des tomates bio à Noël n’est pas recommandé. Encore faut-il savoir que les tomates en France ne poussent qu’en été et que celles que l’on trouve en hiver ont un bilan carbone désastreux.

Commencer par des petites choses, à notre portée, nous permet d’avancer dans la direction que nous désirons prendre. Paris ne s’est pas fait en un jour et il faut du temps pour faire évoluer ses pratiques alimentaires. L’important c’est de devenir conscient de ses choix.

Certains se font à manger, d’autres cuisinent. Il y a là une différence fondamentale entre se nourrir et bien manger. Savoir garder ou redécouvrir le plaisir de cuisiner, manger et pas seulement s’alimenter correctement pour être en bonne santé. Se faire du bien avec des produits goûteux, prendre le risque d’essayer de nouvelles recettes ou des légumes nouveaux …

Notre porte-monnaie est aussi important que notre bulletin de vote. Notre manière de consommer, le choix des produits, du point de vente est un pouvoir que chaque citoyen peut exercer dans sa vie quotidienne.

C’est ce que l’on appelle l’alimentation responsable ou la consomm’action. Que faire pour devenir un consomm’acteur ?

Adapter son alimentation

Photo de Karolina Grabowska sur Pexels.com

Revoir sa manière de consommer est un préalable.

Choisir ses produits

Labels, sites internet, applications, des outils variés et intéressants peuvent nous aider dans nos choix.

Retrouver le plaisir

Retrouver le plaisir de manger, de partager, de cuisiner ……

lutter contre le gaspillage

SANYO DIGITAL CAMERA

faire attention aux emballages

Photo de Polina Tankilevitch sur Pexels.com

« Celui qui déplace la montagne est toujours celui qui commence à déplacer les petites pierres. »

Confucius